Le taux du livret A à un taux beaucoup plus bas

mars 20, 2019 0 Par admin
Le taux du livret A à un taux beaucoup plus bas

Le livret qui est un placement détenu par des millions de Français n’est rémunéré qu’à 0,75% et ne cesse de diminuer au fil du temps. Le taux de placement préféré des Français est désormais de 1 ,25% s’il a été de 1,75 % auparavant. Une telle baisse est le résultat d’un compromis entre les impératifs économiques et les considérations politiques. En effet, une telle décision a fait l’objet de plusieurs délibérations et reste toutefois justifié.

Le financement des logements social

L’un des rôles principaux du livret A est de financer les différents types de logements sociaux en France. Or, en remettant en cause la situation actuelle, le gouvernement se trouve dans l’obligation de devoir réduire les moyens disponibles pour entretenir les logements sociaux ou encore pour en bâtir de nouveaux. C’est une des raisons pour laquelle, le taux du livret A doit être revu à la baisse. La hausse de ce dernier entraine également des coups d’emprunts supplémentaires provenant des bailleurs sociaux.

En effet, le gouvernement a établi un contrat avec ces derniers qu’il doit respecter. Ce compromis avait pour objet de demander aux bailleurs de diminuer les loyers des locataires contre une garantie permettant aux propriétaires d’un logement social de bénéficier des conditions d’emprunts via le livret A pendant une durée de deux ans. C’est donc la raison pour laquelle le taux de ce livret a connu une baisse considérable pour que les bailleurs sociaux se financent à bas coûts.

Un taux d’emprunt assez bas

Le montant du livret A a connu une baisse et continue de connaitre une diminution en raison du taux d’emprunt qui ne cesse de s’amoindrir. En effet, dans le monde de l’immobilier l’affaiblissement du taux d’emprunt n’encourage en aucun cas le gouvernement à augmenter celui du Livret A. Bien au contraire, lorsque cette dernière a été revue à la baisse, l’emprunt dans le domaine de l’immobilier a connu une ascension et est devenu beaucoup plus avantageux. De ce fait, il s’agit d’une raison d’ordre économique.

Le désir de promouvoir le livret d’épargne populaire et la consommation

Le livret d’épargne populaire qui est réservé aux logements modestes ou LEP est le concurrent potentiel du livret A. La banque de France a constaté que le livret a compté 55 millions contre 8,7 de livret d’épargne populaire. Bien que le LEP soit plus contraignant dû au fait que les revenus épargnes doivent être régulièrement vérifiés, ce dernier est beaucoup plus rémunérateur. De ce fait, la banque Françaisen’estime que le fait de diminuer le taux du livret À aura pour résultat de dynamiser la diffusion de la LEP. Mais enfin, une telle diminution a pour objectif d’encourager à la consommation.

En baissant la rémunération des épargnes, le gouvernement français tente par tous les moyens d’optimiser la consommation. Il s’agit d’un procédé traditionnellement important pour la croissance de l’économie française étant donné qu’elle est stimulée par le pouvoir d’achat et de ménage. Or les chiffres de la consommation de ces derniers mois ne sont tous particulièrement pas favorable. De ce fait diminuer le taux du livret A est une manière d’encourager les citoyens à consommer davantage.